Comment déployer les objets connectés dans une entreprise ?

Le nombre d’objets connectés circulant à travers le monde est aujourd’hui estimé à 9 milliards. Ce chiffre pourrait atteindre les 80 milliards à l’horizon 2020. Le déploiement des objets et appareils connectés pose des défis relatifs à la sécurité des données et à leur volume croissant. Zoom sur les bonnes pratiques en matière d’objets connectés.

La sécurité, primordiale dans l’élaboration d’une stratégie IoT

Le marché de l’IoT est aujourd’hui en forte croissance dans le monde professionnel. Dans un call center à Madagascar, l’avènement des objets connectés facilite l’accès aux données qui, une fois analysées, vont permettre de personnaliser au maximum la relation client. Les appareils munis de capteurs, de systèmes de BI et les webcams d’entreprise vont apporter des gains d’efficacité et de productivité considérables. De nouvelles entreprises vont intégrer l’IoT ou Internet des Objets, à leurs processus de développement, ainsi qu’à leur stratégie commerciale.

Selon un rapport publié par BI Intelligence, le nombre total d’objets connectés est estimé à 9 milliards en 2018. Cependant, ces appareils connectés, occupant une place croissante dans la sphère professionnelle, peuvent présenter des failles de sécurité. Il faut garder en permanence en tête qu’une erreur peut avoir d’importantes conséquences. De ce fait, une entreprise ne doit pas négliger la sécurité. si être alloué afin de pouvoir reprendre rapidement l’activité en cas de besoin. Et pendant la phase de conception des appareils connectés, il faut délimiter au préalable les aspects pouvant intéresser les hackers.

Quelques conseils pour réussir le déploiement d’appareils connectés

S’adapter aux nouvelles technologies est l’un des obstacles majeurs rencontrés par les entreprises désirant déployer un bon environnement IoT. En effet, les appareils sont en perpétuelle évolution et sont remplacés rapidement. Avant de programmer les phases de déploiement, il est important de faciliter l’adaptation des nouvelles technologies émergentes. Un environnement constitué d’objets connectés doit aussi être diriger par une équipe spécialisée en logiciels informatiques, de techniciens et d’analystes de bases de données pour être performant et efficace. Il est ainsi vital, pour bien gérer une infrastructure IoT, d’investir dans des individus capables de trouver, de manière claire, la solution de protection adéquate. C’est pour cette raison qu’une stratégie IoT inclut en priorité un plan de recrutement et de formation.

Une autre difficulté rencontrée au sein d’une entreprise IoT se rapporte à la relation existant entre les divers éléments. En effet, chaque salarié a sa préférence en matière de matériel et de logiciels, ce qui peut ainsi engendrer quelques problèmes d’infrastructure. Ceci peut être résolu en s’équipant de systèmes de capteurs, qui vont permettre d’acquérir des informations pertinentes. Et pour permettre aux systèmes de l’IoT de faire face à une explosion d’informations engendrées sur le lieu de travail, les responsables informatiques doivent mettre en place une infrastructure informatique pouvant s’adapter rapidement aux changements.