Des informations et conseils pour profiter de son safari en Tanzanie

La Tanzanie se distingue par son extraordinaire réseau de parcs naturels et d’aires protégées. De plus, le pays est connu pour avoir la plus importante densité d’animaux sauvages au monde. Ce qui fait de lui une destination idéale pour le safari. Si vous prévoyez de réaliser un tel projet, il faudra cependant que vous preniez en compte les quelques informations ci-dessous. Cela vous permettra de bien préparer et de profiter de votre safari en Tanzanie.

À quel moment voyager en Tanzanie pour y faire un bon safari ?

En règle générale, il est plus facile de réaliser un safari en Tanzanie lors de la saison sèche, c’est-à-dire entre les mois de juillet et septembre, suivis des mois de novembre à février en particulier pour la partie nord et le centre du pays. C’est pendant ces périodes que vous pourrez aisément observer les animaux autour des points d’eau ainsi que des rivières, lors de votre voyage en Tanzanie. De plus, le feuillage étant moins dense lors de cette saison, vous aurez alors plus de chance de faire de nombreuses belles rencontres.

Cependant, la saison sèche rime également avec haute saison touristique. Ce qui signifie plus de visiteurs ainsi que des prix beaucoup plus conséquents. Ainsi, si vous avez un budget assez limité pour votre séjour, il vaudrait mieux pour vous choisir une autre période qu’entre juin et octobre. Par exemple, entre la fin du mois d’octobre jusqu’au début du mois de décembre peut être un bon compromis vous permettant de bénéficier de tarifs raisonnables, de températures généralement agréables, et cela, avec moins de touristes.

Mais le choix du parc dans lequel vous allez effectuer votre safari tient également une place importante lorsque vous fixez une date pour votre voyage. Par exemple, si vous envisagez de visiter le Katavi, sachez qu’une grande partie du parc n’est accessible que lors de la saison sèche. D’ailleurs, la plupart de ses campements ferment pendant la période de pluies. Mais ce n’est pas le cas du Serengeti dans lequel on observe le plus d’animaux sauvages lors de la saison des pluies. Le parc de Tarangire est également accessible, peu importe le moment de l’année.

2 exemples de parc pour vous aider dans votre choix : le Serengeti et Selous

Comme mentionné précédemment, vous avez un large choix lorsqu’il s’agit de parcs à visiter en Tanzanie. Pour vous aider à faire votre sélection, voici des suggestions parmi ceux que les visiteurs du pays considèrent comme les meilleurs pour le safari.

  • Le Serengeti — Il s’agit du parc national le plus ancien et le plus connu sur le sol tanzanien. Il fait également partie des plus grandes réserves du pays. Il vous permet, entre autres, d’observer la grande migration qui est un phénomène vous donnant l’occasion d’admirer la migration d’immenses troupeaux de gnous, de zèbres et de gazelles. Le Serengeti est aussi le meilleur endroit pour partir à la rencontre des fameux big five.
  • Selous — La réserve de Selous vous offre la chance de profiter de tarifs moins chers par rapport au Serengeti. Elle est aussi conseillée à ceux qui sont en quête d’aventures et veulent être au plus près de la nature. En effet, les offres de logements sont assez modestes dans la plupart de cas, et vous dormirez le plus souvent dans une tente. Par ailleurs, pour observer les animaux, il faut les pister.