Faire de l’éco-tourisme au Cambodge

L’Aise du Sud-Est comporte plusieurs destinations propices à la découverte d’une biodiversité variée et préservée. Des vacances au Cambodge restent notamment une excellente option pour une immersion inoubliable au cœur d’un patrimoine naturel hors du commun.

Le Massif des Cardamomes, une zone protégée sans pareil

Les éco-touristes en vacances au Cambodge peuvent entamer leur séjour vert au Massif des Cardamomes. Cette zone est comprend la forêt centrale protégée des Cardamomes, la réserve de faune du Mont Samkos et la réserve d’Aural. Au cœur de cet environnement hors du commun, d’innombrables surprises attendent les aventuriers dans l’âme. Par exemple, ces derniers y trouveront trois écosystèmes menacés. Notamment, il y a des zones marécageuses, des plaines forestières sempervirentes et des forêts galeries. Explorer le Massif des Cardamomes, c’est découvrir un patrimoine naturel époustouflant, à savoir 80 espèces de mammifères, 285 espèces d’oiseaux et 85 espèces de reptiles.

 

Le parc National de Bokor, un joyau du Cambodge

Après cette expédition enrichissante dans le Massif des Cardamomes, un détour dans le parc National de Bokor est à prévoir pendant les vacances au Cambodge. Cette zone protégée est surplombée par le mont à qui elle doit son nom, le Bokor. Il s’agit d’une mini-chaîne de montagne se situant à 1 000 m d’altitude. Ce site d’exception est célèbre pour forêt primaire où une flore endémique incroyable est recensée. Au cœur de cette végétation luxuriante, les éco-touristes rencontreront également une faune abondante et prospère. Les amoureux de nature pourront entre autres y photographier des animaux menacés et rares, tels que le tigre, le paon vert, la torquéole, etc.

Le parc national de Prek Toal, le paradis des ornithologues

Le temps des vacances au Cambodge, la visite du parc national de Prek Toal est également une activité recommandée après la découverte du Massif des Cardamomes et du parc National de Bokor. La raison est simple, car ce site naturel a vraiment tout pour plaire aux éco-touristes de tous les horizons, surtout aux ornithologues. En effet, au cœur de cette réserve, pas moins de 50 000 oiseaux vivent en toute liberté. Et à certains moins, beaucoup d’autres y viennent pour faire une halte, reprendre des forces ou pour se reproduire. C’est notamment le cas des oiseaux migrateurs. À titre d’information, le parc national de Prek Toal se trouve dans la biosphère du lac Tonlé Sap. Il occupe une superficie avoisinant 31 000 ha, de quoi ravir les randonneurs chevronnés ou amateurs.