Les endroits à explorer en Argentine

Au sud-ouest de l’Argentine, dans le parc national Los Glaciares, se trouve le glacier Perito Moreno. Son nom est un hommage à Fancisco Pascario Moreno. Il s’agit d’un explorateur argentin, ayant étudié cette région de l’Amérique latine au XIXe siècle. Le glacier Perito Moreno figure parmi les sites incontournables du pays. Doté d’une surface de 250 km2et d’une longueur de 30 km, il tire ses ressources du champ de glace sud de Patagonie, dans la cordillère des Andes.

Ce phénomène s’étend dans le lac Argentino avec un front glaciaire de 5 000 m de longueur et une hauteur de 60 m Voyager en Argentine serait l’occasion idéale de le découvrir. Il est toutefois à signaler que les murs de ce glacier s’effondrent constamment durant l’année. En fait, il est tout le temps en mouvement. Il avance d’à peu près 2 m par jour et perd une quantité de glace conséquente dans le lac. Les randonnées glaciaires sont conseillées dans cette contrée du pays.

À la visite de la fameuse place de Mai

Cet endroit est situé à Buenos Aires, la capitale argentine. Auparavant, il y avait deux sites sur ce lieu, la place de la Victoire. Ces dernières ont pourtant été séparées par une construction. En 1884, la démolition de cet édifice a donné naissance à la place de Mai, qui n’est en fait que l’ensemble des deux places précitées. Il serait regrettable de ne pas aller visiter ce site plein d’histoires durant l’un de vos séjours en Argentine. Plusieurs monuments sont à explorer dans la place de Mai. La statue équestre du général Manuel Belgrano est par exemple située dans cet endroit. Manuel Belgrano était en fait un homme politique argentin. Il a créé le drapeau de l’Argentine. En outre, vous pourrez aussi admirer le Cabildo, la Cathédrale métropolitaine ou la Pyramide de Mai, dans cette place.

La géographie particulière du parc national de Talampaya

Ce parc se trouve au centre-ouest de la province de la Rioja. Avec une superficie de 215 000 ha, il a pour but de préserver les importants gisements archéologiques et paléontologiques de la région. Pendant un voyage en Argentine, prenez la peine de visiter le parc national de Talampaya. Ce site est réputé mondialement pour l’abondance et la qualité de ses vestiges. D’autre part, la beauté du parc réside dans la particularité de son paysage. En fait, il présente une géologie unique grâce au canyon sec du rio Talampaya qui le traverse.

Par ailleurs, vous pourrez y admirer les vestiges laissés par les peuples aborigènes, une collection flore autochtone et des ornements géologiques dans des roches rouges. Sa faune est composée de lièvres, de vigognes, et même de condors. En 2000, le parc national de Talampaya a été déclaré patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.