Les jouets de Montessori, des cadeaux de naissances par excellence

Dès son plus jeune âge, l’enfant a besoin d’être stimulé pour que son développement se déroule sans encombre. Bien entendu, Âgé d’à peine quelques jours, le petit ne pourra pas jouer à grand-chose. Cependant, vous pouvez lui offrir des cadeaux de naissance qui contribueront à son éveil sensoriel. Les mobiles de Montessori seront parfaits dans ce cadre. Ces « jouets » aiguisent particulièrement la vue des nourrissons. Sachez qu’en magasin, vous trouverez des modèles adaptés à l’âge et aux capacités des petits. Le mobile de Munari peut, par exemple, être utilisé à partir des 3 semaines des bambins. À cet âge, ces derniers ont la vue trouble et n’ont pas les moyens de percevoir les nuances de couleurs. Pour susciter leur intérêt, il est donc nécessaire de leur présenter un mobile simple aux couleurs très contrastées. Justement, le mobile de Munari n’est doté que de décorations géométriques peintes en noir et blanc.

Les hochets

Il n’y a rien de plus basique qu’un hochet en guise de cadeau de naissance. Cela dit, ce n’est pas un objet qu’on offre à tort et à travers. Selon la méthode de Montessori, il est important d’offrir un beau jouet au tout petit afin que ce dernier développe son sens de l’esthétique. Tout comme les mobiles pour bébé, le hochet doit convenir au besoin de l’enfant. Donc, pensez à offrir un coffret à votre amie pour qu’elle puisse proposer le modèle adapté à chaque tranche d’âge de son boutchou. À 4 mois, il est inutile de présenter un hochet qui fait du bruit au bambin. Celui-ci aura juste besoin d’affiner sa préhension. Alors, un hochet avec un trou assez large au milieu suffira amplement. Une fois que l’enfant se sera familiarisé avec ce jouet, ses parents pourront lui présenter un hochet doté d’un nouvel élément, le bruit des tintements.

Les tiges à enfiler

En guise de cadeaux de naissance, vous n’êtes pas toujours obligé d’offrir un article que le bébé utilisera tout de suite. Pensez également à ce dont le petit aura besoin plus tard. Notez, par exemple, qu’entre 9 et 12 mois, le nourrisson développera sa préhension en pince supérieure. C’est-à-dire que petit à petit, il va s’exercer à saisir des objets entre son pouce et son index. Pour cette phase de son développement, privilégier les tiges à enfiler. En effet, ces jouets sont idéaux pour affiner la précision des gestes de l’enfant. Il faut une bonne coordination des yeux et des doigts pour réussir l’exploit d’aligner les trous des disques et la tige. De préférence, prenez une tige à enfiler verticale et horizontale. Ce choix permettra au bambin de varier les plaisirs. Misez également sur les grandes pièces que le bébé n’est pas susceptible d’ingérer.