Réaliser une excursion dans la jungle amazonienne durant un voyage au Pérou

En langue quechua, Pérou signifie « abondance ». Cette appellation n’est sûrement pas un hasard, car ce pays offre d’infinies possibilités de voyage. Le Pérou est un pays qui dispose d’une géographie variée. Les paysages y sont très contrastés. La contrée séduit les amateurs de grands espaces et les voyageurs en quête de contact avec la nature. Elle promet un séjour rempli d’aventures, que ce soit dans les montagnes, la forêt amazonienne ou sur les côtes.

L’Amazonie, un lieu d’aventures

Le Pérou est connu pour être un pays andin, mais aussi pour abriter le site archéologique du Machu Picchu. La plupart des voyageurs s’y rendent pour découvrir ses sommets enneigés, son village Inca et ses belles plages. Il faut cependant noter qu’une partie de la forêt amazonienne couvre plus de la moitié de son territoire. Cette jungle se prête parfaitement à des excursions inédites. De nombreuses agences proposent diverses formules pour la découvrir. Néanmoins, il faut noter qu’un séjour en Amazonie s’effectue dans la plupart des cas dans des lodges. Ceux-ci proposent le plus souvent des circuits organisés de randonnée.

Le territoire péruvien possède différents écorégions amazoniennes. Il y a d’abord la forêt tropicale amazonienne qui abrite d’énormes arbres de 60 m de haut. Elle a la particularité d’être très sombre à cause des grands arbres empêchant la lumière d’y pénétrer. Le climat y est chaud et humide, avec une température moyenne de 28°. Ensuite, il y a la forêt des nuages culminant entre 1 300 et 2 500 m d’altitude. Son appellation est du aux vents de l’est qui apportent des nuages. Toute l’année, cette jungle subit une forte précipitation. La nuit y affiche une température plus fraîche, tandis que la journée y est très chaude.

Dans quelle région visiter l’Amazonie péruvienne ?

Il y a plusieurs zones propices à l’exploration de l’Amazonie péruvienne. Les touristes pourront entre autre choisir la région de Puerto Maldonado. Celle-ci présente l’avantage d’être bien connectée. Elle est en effet reliée directement aux villes de Cusco et de Lima grâce à des vols réguliers. Plusieurs lodges y sont proposés. Ils se déclinent en différentes catégories et prix.

Ceux qui cherchent une nature plus sauvage lors d’un voyage au Pérou pourront privilégier la jungle de la région d’Iquitos. Cette dernière présente une végétation plus dense et abrite une faune remarquable. L’observation des animaux y est également facile. Néanmoins, il faut noter que la région est moins accessible que Puerto Maldonado. Aucun réseau routier ne permet de la rejoindre. Pour y aller, il faut prendre le bateau depuis les pieds des Andes ou par avion au départ de Lima.

Comme l’Amazonie de la région d’Iquitos, le parc national du Manu affiche une végétation plus dense et une faune riche. En revanche, le site est difficilement accessible. Il faut réaliser un long trajet en voiture pour s’y rendre depuis Cusco. Toutefois, en fonction du climat et de la saison, il est peut être possible de prendre des avionnettes au retour.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.