Un amour de cocker

Redevenu un excellent animal de compagnie, le cocker anglais est gai , malicieux et charmeur.

Porté par le film La Belle et le Clochard et la BD Boule et Bill, le cocker anglais a connu un succès fulgurant dans les années 60-70.

Tous les enfants voulaient une « peluche jaune aux grandes oreilles ». Conséquence de cet engouement: une surproduction de chiots et des lignées de chiens caractérielles et agressifs. Aujourd’hui grâce à la passion d’éleveurs sérieux, le cocker est redevenu un excellent chien de compagnie.

Complice avec les enfants :

Ce chien n’a pas son pareil pour faire fondre son entourage: sa douceur et son regard y sont pour beaucoup. Et il sait parfaitement en jouer.

Avec les enfants, il possède une complicité naturelle dont il partage les jeux, les caprices et les bêtises. Ses yeux tristes cachent un gai luron à l’énergie débordante

Il a la joie communicative, met de l’ambiance à la maison, mais n’est pas un poil gardien : il accueille les étrangers en remuant la queue !

Athlète hors pair :

Chien de chasse dans l’âme – depuis le Moyen-Age, il poursuivait la bécasse avec fougue -, le cocker préfère les sorties en rase campagne au confort d’un canapé. Lâchez-le dans un pré ou un bois et vous verrez vite sa passion pour le grand air. Et quel flair ! Aucune piste de gibier ne lui échappe. Il furète sans cesse et, lorsqu’il débusque une proie, il ne la lâche pas.

Son dynamisme et son caractère affirmé doivent être jugulés par des promenades fréquentes en liberté et une bonne éducation. A la différence de Bill, la niche ne peut être sa maison : ce grand sensible supporte mal la solitude et n’ a de cesse de participer aux activités de la famille.

Poil de carotte:

Point commun entre Boule et Bill, leur couleur de poil. Mais la garde-robe du cocker ne s’arrête pas à la fourrure fauve ( ou golden). Noire, noire e feu, marron, blanche aux tâches noires , fauve ou marron, tricolore…

Son poil au toucher de soie ne demande qu’un brossage par semaine et seulement deux à trois séances annuelles chez le toiletteur. Ses oreilles tombantes, si craquantes, son pourtant son point faible : sujettes aux otites, elles nécessitent un entretien régulier et une tonte du pavillon interne.

Quant à sa phobie des bains , ce n’est qu’une légende de BD…

Le cocker anglais en chiffres:

  • 13 kilos: poids moyen
  • 39 cm : taille au garrot
  • 15 ans : longévité
  • 600 à 900 € : prix d’un chiot inscrit LOF, vacciné, identifié
  • Renseignements : Spaniel Club Français : 04 72 24 65 48 et www.spanniel.asso.fr